Développement personnelPensée Positive : Comment adopter une attitude positive ?
Pensée positive les lois universelles

Pensée Positive : Comment adopter une attitude positive ?

La pensée positive est l’idée que vous pouvez changer votre vie en pensant positivement aux choses et prendre la vie du bon côté.

Cette idée peut sembler un peu douce et duveteuse, ce qui pose problème à de nombreuses personnes. Elles reconnaissent que le fait d’avoir de bonnes pensées ne changera pas le monde et rejettent donc l’idée dans son ensemble.

Cependant, les recherches montrent que la pensée positive a vraiment une base scientifique. Vous ne pouvez pas changer le monde, mais vous pouvez changer la façon dont vous le percevez. Et dont vous y réagissez. Et cela peut changer la façon dont vous vous sentez par rapport à vous-même et aux autres. Ceci peut à son tour avoir un effet considérable sur votre bien-être.

Comment favoriser la pensée positive ?

  • Prenez le contrôle de vous-même : Ne critiquez pas les autres sur vous-même. S’il peut être utile de confier ses inquiétudes à une personne de confiance, les révéler au monde entier est une autre histoire. Soyez gentil avec vous-même. Faites une liste de vos bonnes qualités et croyez-les, croyez en vous.
  • Ne vous plaignez pas : En étant négatif, vous pouvez vous isoler des autres et vous couper des solutions positives aux problèmes.
  • Apprenez à vous détendre : Accordez-vous du temps pour vous chaque jour, ne serait-ce que quelques minutes, il est important de trouver du temps pour vous détendre et vous relaxer. Consultez notre page sur la pleine conscience pour en savoir plus.
  • Améliorez votre moral : Faites-vous plaisir de temps en temps. Surtout si vous avez surmonté un problème ou réalisé un exploit personnel.
  • Félicitez-vous pour un travail/tâche bien fait et parlez-en peut-être à un ami. Les louanges justifiées sont un bon stimulant pour le moral.
  • Apprenez à canaliser les nerfs et les tensions de manière positive. Lorsque vous êtes nerveux, l’adrénaline est pompée dans le corps et vous vous sentez plus alerte. Ce surplus d’énergie peut être utilisé à bon escient, en vous permettant de communiquer avec plus d’enthousiasme et d’intensité, par exemple.
  • Apprendre l’assertivité : Défendez ce en quoi vous croyez et ne vous laissez pas influencer par les autres. Consultez notre section sur l’affirmation de soi pour en savoir plus.

Quel effet a la pensée négative sur la vie ?

Pour comprendre l’effet de la pensée positive, il est utile de réfléchir d’abord à la pensée négative.

La plupart des émotions négatives, comme la peur ou la colère, sont conçues pour aider à la survie. Elles nous poussent à prendre des mesures rapides et efficaces pour nous sauver de ce qui nous menace. Cela signifie qu’elles nous empêchent également d’être distraits par les autres choses qui nous entourent.

Jusqu’ici, tout va bien, en termes de survie. Si un ours se trouve devant vous, vous n’avez pas envie de vous arrêter pour cueillir des fleurs.

Mais la pensée négative n’est pas si bonne dans un contexte plus moderne. Si vous avez beaucoup à faire et que vous avez peur de ne pas y arriver. C’est vrai que la dernière chose dont vous avez besoin, c’est que votre cerveau se ferme et se concentre uniquement sur la longueur de votre liste de choses à faire.

La pensée négative est une habitude, quelque chose que vous pouvez entraîner votre cerveau à éviter. Une pensée négative constante peut vous rendre beaucoup plus susceptible d’être stressé. Et de ce fait, peut conduire à des problèmes plus graves, comme la dépression.

Quel est le pouvoir de la pensée positive ?

Barbara Fredrickson, chercheuse à l’université de Caroline du Nord, a réalisé une expérience classique avec cinq groupes de personnes. Elle a montré à chaque groupe des images conçues pour provoquer une réponse émotionnelle différente.

  • Le groupe 1 a vu des images conçues pour déclencher des sentiments de joie
  • Les images du groupe 2 ont été sélectionnées pour les faire se sentir satisfaits
  • Les images du groupe 3 étaient neutres
  • Le groupe 4 a vu des images destinées à lui faire peur
  • Le groupe 5 a vu une série d’images conçues pour les mettre en colère
    On a ensuite demandé à chaque groupe d’écrire les actions qu’il entreprendrait dans une situation suscitant des sentiments similaires.

Les groupes 4 et 5 ont écrit beaucoup moins d’actions que les autres groupes. Les groupes 1 et 2 ont écrit le plus d’actions.

En d’autres termes, ressentir des émotions positives vous aide à identifier davantage de possibilités et d’options dans votre vie.

Mais ce qui est peut-être encore plus intéressant, c’est que ces possibilités et options supplémentaires semblent se traduire par des actions.

Les personnes qui pensent de manière plus positive sont plus susceptibles de faire des choses pour concrétiser ces options. Elles acquièrent de nouvelles compétences et développent celles qu’elles ont déjà, de sorte qu’elles ont véritablement plus d’options dans la vie.

Penser positivement en pratique : L’effet placébo

Les essais de grande qualité portant sur de nouveaux médicaments et thérapies comparent un groupe de traitement, qui reçoit le nouveau traitement, avec un “groupe témoin” qui ne le reçoit pas.

Mais en règle générale, ces groupes témoins ne sont pas simplement privés de traitement. Ils reçoivent plutôt un ” placébo “, c’est-à-dire un substitut de traitement qui ressemble au vrai traitement, mais qui n’a aucun effet physique. Des exemples de placébos sont des pilules de sucre ou de l’eau aromatisée à la place de véritables comprimés ou médicaments.

Pourquoi reçoit-on un placébo ? En raison du pouvoir de la pensée positive…

“L’effet placébo” est un phénomène bien documenté en médecine. Selon lequel les personnes qui pensent recevoir un traitement nouveau et efficace ont plus de chances de guérir que celles qui savent que leur traitement n’a rien de nouveau.
L’effet placébo peut sembler extraordinaire, mais il a été observé à maintes reprises dans des essais cliniques.

Les leçons à en tirer sont doubles :

  • Les nouveaux traitements doivent “battre” les placébos pour être certains d’avoir un effet réel.
  • L’esprit est un outil extrêmement puissant et, dans la mesure du possible, les professionnels de la santé devraient aider leurs patients à l’utiliser.

Une attitude positive ne permettra probablement pas de guérir le cancer en soi. Mais une pensée saine vous permettra de gérer plus facilement votre vie, de réduire votre stress et vous aidera également à mieux prendre soin de vous. Et ces éléments sont importants pour vous aider à vous remettre de maladies graves.

ATTENTION Ne la forcez pas !

Penser positivement, c’est une bonne chose. Mais vous ne devez pas essayer de l’utiliser pour bloquer tout ce qui est négatif dans votre vie. Parfois, de mauvaises choses se produisent, et vous vous sentirez mal à l’aise. Il ne sert à rien de prétendre le contraire, car la pensée positive forcée peut être contre-productive.

Ce que vous devez éviter, c’est le scénario du “désastre en devenir” (la cassette “ma vie est un désastre total” qui tourne dans votre tête). La meilleure façon d’y parvenir n’est PAS de vous dire que votre vie est parfaite. Au contraire, vous devez reconnaître ce qui a mal tourné, mais en le replaçant dans son contexte.

Par exemple :

“Oui, je passe une mauvaise journée, mais demain sera meilleur. Je vais rentrer chez moi maintenant et je pourrai réfléchir à une solution au problème le matin quand je serai moins fatigué.”

Tamar Chamsky, psychologue clinicienne, appelle cela la “pensée possible”, et les recherches suggèrent que c’est le meilleur moyen de se remettre d’évènements difficiles.

Développer des habitudes de pensée positive

Si vous considérez que penser positivement est comme un moyen pour “être heureux”, alors, il est beaucoup plus facile de déterminer ce que vous devez faire pour développer des habitudes basées sur la positivité.

Par exemple, qu’aimez-vous faire ? Et avec qui aimez-vous passer du temps ?

Les recherches montrent qu’il existe trois très bonnes façons de développer des compétences en matière de pensée positive :

  1. La méditation
    Les personnes qui méditent tous les jours ont des pensées plus positives que celles qui ne le font pas.

Est-ce la méditation qui est à l’origine de la pensée positive, ou le fait d’avoir du temps pour réfléchir ? C’est difficile à dire, mais il est également difficile de contester la science. Les personnes qui méditent ont tendance à être plus attentives ou à vivre dans le présent, ce qui est également associé à la pensée saine.

  1. L’écriture
    On a demandé à un groupe d’étudiants de premier cycle d’écrire sur une expérience intensément positive tous les jours pendant trois jours.

Étonnamment, ils étaient de meilleure humeur et en meilleure santé physique par la suite, et l’effet a duré assez longtemps. C’est une chose assez facile à faire : vous pouvez, par exemple, rédiger un blog consacré aux expériences positives ou tenir un journal intime.

  1. Jouez à
    Il est important de prendre le temps de s’amuser.

Parfois, vous devrez même l’inscrire dans votre agenda pour vous forcer à prendre ce temps, qu’il s’agisse de rencontrer un ami pour prendre un café ou de sortir faire une promenade à pied ou à vélo.

C’est un cercle vertueux

Les personnes heureuses, celles qui ont une vision positive de la vie, ne sont pas seulement plus heureuses, mais semblent aussi réaliser beaucoup plus de choses.

Si le succès peut mener au bonheur, il ne fait aucun doute que le bonheur mène également au succès.

Trouver le temps d’être positif dans sa vie, et de faire les choses qui vous font ressentir des émotions positives comme le bonheur, est vital pour vous aider à développer des compétences et à vous épanouir en tant que personne.

Laisser un commentaire

error: Le contenu est protégé !