Développement personnelComment Connaitre sa valeur personnelle ? Vous valez de l’or
Article de blog pour connaitre sa valeur personnelle

Comment Connaitre sa valeur personnelle ? Vous valez de l’or

Connaître sa valeur personnelle, c’est découvrir à quel point on s’estime soi-même. Avoir une grande estime de soi, c’est croire que vous êtes digne et que vous méritez vraiment une vie joyeuse. Une vie dans laquelle vous êtes aimé, accepté et respecté. Et dans laquelle vous méritez de recevoir et d’expérimenter tout ce qui est bon. De nombreuses personnes n’ont pas conscience de leur estime personnelle et ne se sont jamais demandé si elles pensaient mériter ce qu’elles souhaitent créer dans leur vie. Demandez-vous si vous méritez ce que vous désirez ? Si la réponse n’est pas du genre “bien sûr que oui”, alors soit vous ne connaissez pas votre estime personnelle… Ou soit vous l’avez diminuée, ce qui revient au même.

Comment juger sa valeur personnelle ?

Juger véritablement sa propre valeur est un défi. Car la société dans son ensemble a tendance à déterminer ce qu’une personne vaut en se basant davantage sur ce qu’elle a à l’extérieur que sur ce qu’elle a à l’intérieur – beaucoup plus. En effet, la société accorde une importance excessive à l’apparence extérieure. Plutôt qu’à ce qu’elle est à l’intérieur, principalement parce que la première est visible et la seconde invisible. Cela signifie que le succès d’une personne est également défini par ses réalisations et ses possessions extérieures. Et plus vous en avez, plus vous avez du succès, ce qui va de pair avec le fait que vous pensez être digne d’en avoir plus… Alors que le contraire est également vrai.

Avoir une bonne estime personnelle, c’est refuser d’utiliser le barème de la société.

La société a tendance à évaluer une personne sur l’échelle des biens physiques tels que l’argent, les possessions matérielles, la beauté physique, la situation matrimoniale, le statut professionnel, etc. Et plus vous possédez de toutes ces choses extérieures, plus vous avez de l’importance pour la société et donc, plus vous êtes considéré comme ayant du succès à ses yeux. La société évalue rarement, voire jamais, la grandeur d’une personne sur l’échelle des vertus telles que l’amour, l’intégrité, la bonté, l’intelligence émotionnelle, la justice, etc.

Ces qualités intérieures sont souvent ignorées lorsqu’il s’agit de déterminer la réussite d’une personne. Et de la même manière, vous les ignorez à votre sujet, ce qui rend encore plus difficile de juger véritablement votre grandeur personnelle. Oui, ces vertus peuvent être louées lorsqu’elles sont manifestées. Mais quand avez-vous entendu pour la dernière fois quelqu’un applaudir le succès d’une personne en fonction de sa gentillesse ?

Un sens déformé du succès

Si vous considérez que vous n’avez pas réussi et que vous n’avez pas beaucoup de valeur… C’est probablement parce que vous avez utilisé une “échelle extérieure” et pas une “échelle intérieure” pour déterminer votre grandeur. Si vous pensez que votre grandeur est faible, que ce soit consciemment ou non, votre estimation personnelle suit le mouvement. L’obsession de la société pour les apparences et les possessions a créé une définition déformée de la réussite qui a abouti à un sens déformé de l’estime de soi… Et cela pour de nombreuses personnes, qui ne le savent même pas et n’ont donc jamais pris les mesures nécessaires pour y remédier. L’argent a détourné la roue de la terre. On nous dit que c’est l’argent qui fait tourner le monde… Alors que c’est l’amour – l’amour a toujours fait tourner le monde – pas l’argent, pas le pouvoir – seulement l’amour.

Le problème de la connaissance de votre estime personnelle par comparaison

Il est probable que certaines apparences extérieures déclenchent automatiquement en vous une tendance à vous comparer aux autres, qu’il s’agisse de l’argent que quelqu’un d’autre possède ou gagne, de son attrait physique, de son statut relationnel, de ses possessions matérielles, etc. En creusant un peu plus, vous découvrirez que vous avez involontairement accordé une valeur excessive à ces apparences extérieures. Et que vous les utilisez pour déterminer votre grandeur.

En d’autres termes, lorsque vous voulez déterminer ce que vous valez, vous regardez par erreur combien d’argent vous avez… A quel point vous êtes séduisant(e) et ainsi de suite. Tout comme les facteurs déterminants de votre estime de soi. Et généralement sans tenir compte de toutes vos autres qualités, vertus et réalisations. Ces comparaisons spécifiques vous permettent de vous sentir temporairement mieux ou moins bien dans votre peau… Et selon la place que vous occupez sur l’échelle de réussite de la société, même si cette échelle est déformée.

La nature relative des apparences extérieures

Prenez un moment et dressez la liste de tous les facteurs extérieurs que vous avez par inadvertance, transformés en critères de votre valeur et de votre sentiment de réussite. Vous remarquerez que la plupart des éléments de votre liste vous obligent à vous comparer aux autres. Ou à rechercher une approbation extérieure pour mesurer votre valeur ou votre réussite. En effet, vous ne pouvez jamais vraiment évaluer l’argent que vous avez si vous ne le comparez pas au compte en banque de quelqu’un d’autre. Ou votre beauté si vous ne vous comparez pas à l’apparence de quelqu’un d’autre.

Ainsi, votre estime de soi dépend d’éléments extérieurs et est susceptible d’être perturbée par ces éléments. En d’autres termes, lorsque vous placez votre estime sur l’autel de la comparaison… Plus les autres ont de biens par rapport à vous, moins vous vous sentez performant. Et donc moins vous vous sentez digne et moins vous êtes heureux ou satisfait en tant que personne.

“Le bonheur est proportionnel à votre salaire divisé par le salaire de votre beau-frère.”

Daniel Gilbert

Vous ne pouvez jamais comprendre à quel point vous êtes précieux lorsque sa définition dépend de la valeur des autres par comparaison.

Le caractère changeant des apparences extérieures

Les apparences extérieures sont très sujettes à des changements. Mais vous pouvez très bien les utiliser lorsque vous essayez de déterminer votre valeur. Un multimillionnaire peut se retrouver en faillite du jour au lendemain et un mendiant peut se retrouver millionnaire. Une crise financière peut ruiner même l’entreprise la plus prospère. Une belle femme peut se sentir sans valeur en vieillissant et ainsi de suite. Il n’y a pas d’absolu dans les apparences extérieures.

Si vous utilisez des facteurs aussi changeants pour définir et connaitre votre valeur personnelle. Alors, vous visez une cible toujours mouvante. Car il y aura toujours quelqu’un de plus riche, de plus séduisant, de plus prospère matériellement que vous. Il ne peut en être autrement dans le plan physique où la dualité des choses relatives règne en maitre.

Le paradoxe de l’appréciation des apparences extérieures

La valeur que vous vous accordez est le reflet de la valeur que vous accordez aux autres. Et de la même manière, lorsque vous pensez connaître la valeur de quelqu’un d’autre, vous pensez connaitre la vôtre. Si, par exemple, vous accordez une valeur excessive à l’argent en tant que symbole de réussite… Alors, selon vous, les personnes les plus riches doivent être admirées davantage que celles qui ont moins d’argent.

Paradoxalement, les personnes que vous admirez le plus sont aussi celles que vous risquez d’envier le plus lorsque leur solde bancaire dépassera le vôtre. C’est là que réside le paradoxe. Si ce que vous admirez sont des facteurs extérieurs, alors ce que vous admirez le plus est aussi ce que vous enviez secrètement. Parce que cela représente une menace pour l’estimation de votre valeur personnelle.

Vous ne pouvez jamais vraiment être heureux pour ceux que vous admirez le plus lorsque votre appréciation personnelle est déterminée par les apparences extérieures. Il est mentalement épuisant de se comparer pour se donner la permission de se sentir mieux dans sa peau. Vous avez le choix de toujours vous sentir bien, de toujours vous sentir joyeux, de toujours vous sentir digne. Il y a quelque chose de tellement satisfaisant dans le fait d’être capable de se réjouir de la joie des autres. Même si ce qu’ils ont est exactement ce que vous désirez.

Reconnaitre sa valeur personnelle, c’est savoir ce que l’on valorise vraiment

Il est vain d’essayer de connaitre sa propre valeur en se basant sur des apparences extérieures. Elles sont relatives par nature et sont simplement le produit de ce que la société a valorisée de manière excessive. La question est donc de savoir sur quoi vous devriez plutôt baser votre valeur personnelle ? Posez-vous la question suivante. Si je n’avais aucun bien matériel et que je ne pouvais pas me comparer aux autres, que reste-t’il pour déterminer ma valeur ? Et ce qui vous reste, c’est votre monde intérieur et, plus précisément, vos vertus.

Les vertus qui détermine ta valeur réelle

Cet exercice de connaissance de votre valeur personnelle vous permettra de voir par vous-même ce que vous valorisez vraiment. Dressez une liste de toutes les vertus humaines que vous appréciez.

  1. l’intégrité personnelle,
  2. l’amour de soi
  3. la capacité à montrer et à recevoir de l’amour,
  4. la gentillesse, la confiance en soi,
  5. l’honnêteté,
  6. la conviction de soi,
  7. la fidélité à soi-même,
  8. le sens de l’humour,
  9. l’affection,
  10. la gratitude,
  11. l’équité,
  12. etc.

Comparez maintenant cette liste de vertus à votre liste initiale d’apparences extérieures que vous avez utilisée jusqu’à présent comme principal critère d’évaluation de votre valeur personnelle.

Laquelle des deux listes contient ce que vous valorisez vraiment ? C’est facile, celle qui vous fait vous sentir mieux à l’intérieur. Et qui ne peut être perturbée par des forces extérieures, des comparaisons ou des opinions. La liste des vertus humaines. Vous pouvez être la personne la plus riche, la plus séduisante, la plus prospère à l’extérieur… Mais si, à l’intérieur, vous êtes rongé par l’envie, la cupidité et une compétitivité impitoyable, alors que vaut tout cela ? Efforcez-vous donc de cultiver vos vertus comme base de la connaissance de votre valeur personnelle. Puis mettez-vous en route pour atteindre toutes ces choses extérieures que vous désirez. Non pas parce qu’elles vous feront vous sentir digne par comparaison. Mais parce que vous savez que grâce à votre merveilleuse imagination, vous pouvez créer tout ce que vous désirez pour le simple plaisir de l’expérience.

Faites des possessions extérieures un choix et non votre critère de référence.

Redéfinir votre appréciation personnelle ne signifie pas que vous ne désirez plus toutes ces choses extérieures qui rendent la vie plus agréable. Cela signifie simplement que les facteurs par lesquels la société définit le succès ne vous définissent plus. Ils n’ajoutent ni n’enlèvent rien à la connaissance de votre valeur personnelle. Votre grandeur personnelle est indépendante de ces facteurs.

Bien sûr, vous êtes toujours libre de poursuivre une carrière gratifiante, de gagner autant d’argent que vous le souhaitez, de vous mettre en valeur et d’acquérir tous les biens matériels que vous désirez. La différence réside dans la raison pour laquelle vous le faites. La réponse est : parce que vous le choisissez, et non parce que vous devez le faire pour vous sentir mieux dans votre peau que les autres. Paradoxalement, lorsque ces apparences extérieures que vous recherchiez si désespérément ne vous définiront plus… Alors, elles couleront librement vers vous, comme sans effort, ou du moins sans le genre d’effort qui donne une impression de force ou d’anxiété.

Les autres comme source d’inspiration

Il est intéressant de noter que si quelqu’un fait preuve d’une vertu que vous admirez plus que vous ne le faites vous-même. Cela suscite un sentiment d’amour et d’admiration plus grand pour cette personne, plutôt qu’un sentiment de jalousie et d’insécurité. S’il est inutile de se comparer aux autres, vous pouvez néanmoins vous inspirer des personnes que vous admirez pour leurs réussites intérieures et extérieures. Afin de vous améliorer, tout en étant également heureux pour elles et en leur souhaitant le meilleur.

Il n’y a pas de concurrence lorsque vous connaissez votre valeur personnelle

Il y a rarement un prix ou une promotion de carrière pour la personne la plus gentille du bureau ou la personne la plus intègre. Vous constaterez que les gens ne rivalisent pas pour savoir qui est le plus gentil, le plus aimant ou le plus sûr de lui. C’est parce que l’affichage de la vraie vertu vous rapproche de votre vrai Soi. Et qui est au-dessus des oppositions du monde physique et de ces apparences extérieures que la société utilise pour définir le succès.

Les plus hautes vertus de l’homme sont fondamentales pour l’esprit humain. Et ne peuvent être achetées ou vendues pour tout l’argent du monde. La véritable valeur de soi n’a pas de prix et lorsque vous connaissez votre valeur personnelle basée sur votre véritable Soi. Alors, rien ne peut la perturber. Votre Soi supérieur est au-dessus du besoin de comparaison. Non pas parce qu’il ne peut pas comparer, mais parce qu’il sait que cela est futile. Lorsque vous savez vraiment que tout et tout le monde est une projection de vous. Alors, le Vrai Vous – à qui vous compareriez-vous ?

En connaissant sa valeur personnelle, on sait que l’on mérite tout ce qui est bon.

Ce que vous croyez mériter est déterminé par l’importance que vous accordez à vous-même. Si vous ne vous sentez pas “assez bon”, alors vous ne croyez pas vraiment que vous méritez vos désirs. Pourquoi ? Parce que vous avez déclaré que ce n’était pas le cas ! Demander si vous méritez quelque chose ou non est une question limitative. Et elle ne devrait pas être une question du tout. Pourquoi ? Parce que vous créez tout. Vous pouvez toujours avoir ce que vous désirez vraiment. Non pas parce que vous êtes “assez bon”, mais parce que c’est votre rêve, votre expérience. La question de savoir si vous méritez une vie de joie et toutes ces choses que vous désirez n’est pas viable. Car elle est basée sur la dualité, comme si un pouvoir extérieur déterminait à quel point vous êtes méritant.

Même si, jusqu’à présent, vous avez agi d’une manière qui manquait de vertu, qui a blessé les autres ou qui vous a blessé vous-même, au point de vous sentir non méritant de vos désirs, cela ne peut être que par ignorance du fait que tout et tout le monde est une projection de votre conscience et que votre vraie nature – votre vrai Soi – est l’Amour absolu. L’amour de votre Soi supérieur pour vous est le même que l’amour de l’Absolu ou de Dieu. L’amour absolu ne s’élève pas et ne tombe pas en fonction de vos actions – il est immuable.

Reconnaitre sa valeur personnelle, c’est en fin de compte comprendre son vrai moi.

En vertu du fait que vous êtes une étincelle divine de l’Absolu. Alors prenez la résolution de ne plus jamais vous demander si vous méritez quelque chose ou non. La connaissance de votre estime personnelle ne détermine pas ce que vous méritez. Au contraire, l’estime de soi basée sur la vertu vous rapproche de l’amour absolu de votre Soi supérieur. Et, par conséquent, d’un amour profond pour vous-même, pour les autres et pour toute vie. Pourquoi vous priveriez-vous de quoi que ce soit si vous saviez que c’est votre don de Dieu de créer tout ce que vous désirez grâce à votre imagination ? Et lorsque vous savez cela, vous pouvez revendiquer ce don des plus généreux pour vous-même en être reconnaissant et vous lancer dans la réalisation de vos désirs les plus profonds. Tout en vous réjouissant de la joie des autres, car eux aussi sont votre miroir.

EN BREF

En résumé, votre valeur personnelle est en fonction de ce que vous valorisez le plus dans la vie. Lorsque vous accordez plus d’importance aux apparences extérieures qu’aux vertus intérieures… Alors, vous vous retrouvez coincé dans la dualité “moi et les choses extérieures” qui alimente la comparaison et l’envie. Efforcez-vous de devenir une personne d’une vertu inébranlable. Et vous découvrirez que toutes ces choses matérielles ou ces apparences extérieures qui semblaient autrefois hors de portée ne vous définissent plus et que, paradoxalement, elles coulent désormais librement vers vous. Vous méritez tout ce que vous pouvez désirer. Non pas parce que vous êtes suffisamment bon, mais parce qu’il n’y a jamais eu de question à ce sujet pour commencer. Connaitre véritablement votre valeur, c’est savoir que vous ne faites qu’Un avec Dieu – l’Amour absolu.

Laisser un commentaire

error: Le contenu est protégé !