Manifester ses rêvesSavoir quand et comment abandonner
Quand et comment abandonner

Savoir quand et comment abandonner

Savoir quand abandonner, et le faire de la bonne manière, est une étape importante pour créer consciemment votre réalité. Cela peut aller à l’encontre des conseils classiques du type “n’abandonnez jamais”… Mais savoir comment et quand laisser aller peut faire toute la différence dans votre réussite. Alors que ne pas le faire peut l’empêcher. La plupart des gens considèrent le fait de s’arrêter comme de la lâcheté… Tout en ignorant que “essayer, essayer et essayer encore” peut être la chose la moins courageuse et la moins efficace à faire. Sans compter que ça soit une perte de temps colossale.

Ne jamais abandonner équivaut à un attachement

À un moment, nous avons tous été confrontés au dilemme de renoncer ou non… Même si nous voulions ce quelque du fond du coeur et sans savoir quoi faire. Le conseil habituel est de “continuer à essayer” et de “ne jamais abandonner”. Cependant, ne jamais arrêter ce que l’on veut plus ou ce que l’on a l’intention de ne plus faire peut être la chose la plus fatigante, la plus chronophage et la plus épuisante au monde. Dans notre société majoritairement orientée vers l’action, passer à autre chose peut sembler une faiblesse… Alors qu’en réalité, cela demande beaucoup de force et d’intelligence.

Refuser de lâcher prise quoi qu’il arrive équivaut parfois à être fortement attaché au résultat. En revanche, l’expérience nous prouve que, souvent, en se détachant du désir d’une chose, on lui donne la liberté de venir à nous. Même si vous vous détachez du résultat, le fait de refuser de stopper peut vous maintenir piégé dans un cycle d’attachement au détachement et de retour à l’attachement. Il y a un grand pouvoir à savoir quand s’arrêter et comment le faire.

Quand abandonner

En effet, savoir quand abandonner est tout aussi important que de savoir comment le faire. Le moment d’abandonner est celui où vous sentez et savez que vous avez fait tout ce qui était en votre pouvoir pour obtenir le résultat escompté. En d’autres termes, n’abandonnez pas si vous savez que vous n’avez pas persévéré. Si vous n’avez pas été cohérent en imaginant votre désir comme un souhait réalisé. Ou si vous n’avez pas utilisé d’autres techniques de manifestation. Ou si vous n’avez pas pris les mesures nécessaires pour atteindre votre objectif.

Jeter l’éponge avant d’avoir fait tout ce que vous pouviez, c’est généralement décider que c’est un travail trop difficile pour vous. Et bien sûr, ce n’est pas grave si vous ne le voulez plus. Le problème est que trop souvent, trop de gens abandonnent trop tôt… Et, ce faisant, abandonnent vraiment leurs rêves et leurs intentions. Efforcez-vous donc de savoir quand s’arrêter afin de le faire sagement. Tout en sachant que vous avez fait tout ce qui était en votre pouvoir pour atteindre votre désir. Qu’il s’agisse d’une relation avec quelqu’un de précis, d’un objectif spécifique ou de toute autre chose.

Comment savoir que vous avez fait tout ce qui était en votre pouvoir ?

Einstein a défini la folie comme “faire la même chose encore et encore en s’attendant à des résultats différents”. Utilisez cette définition comme guide pour savoir quand changer le fusil d’épaule. En d’autres termes, lorsque vous constatez que vous avez tout essayé (généralement plusieurs fois et de différentes manières)… Mais que vous obtenez toujours les mêmes résultats indésirables. Ou que vous voyez que rien ne change, sachez qu’il est temps de passer à autre chose. Nous verrons comment le faire ensuite. Vous êtes le seul à pouvoir évaluer si le fait de continuer vous nuit ou/et vous empêche de vivre pleinement.

Comment abandonner

Maintenant que vous savez quand abandonner, la question évidente mais souvent négligée est de savoir comment le faire. Ne plus travailler sur un projet est généralement associé à l’abandon de vos rêves, mais ce n’est pas forcément le cas. Apprenez plutôt à considérer le renoncement comme un abandon. En d’autres termes, lorsque vous abandonnez, donnez ce que vous abandonnez à une puissance supérieure. La puissance supérieure est celle qui résonne avec vous. Il peut s’agir de l’Absolu ou de Dieu, de votre Moi supérieur, de la Vie elle-même, de l’Univers ou d’une Puissance supérieure de votre religion si vous y adhérez. Tant que vous avez la foi en quelque chose de plus élevé que votre personne physique, envoyez ce que vous voulez atteindre vers cette puissance supérieure avec foi.

Le pouvoir de l’abandon

Lorsque vous avez tout essayé, abandonner est souvent l’action la plus puissante que vous puissiez entreprendre. Il est intéressant de noter que l’étymologie de “renoncer” trouve ses racines dans le vieux français “surrendre”, qui signifie “remettre”. Dans ce cas, il s’agit de remettre votre intention à une puissance supérieure – c’est le pouvoir de l’abandon. Donc, la prochaine fois que vous dites “j’abandonne”, imaginez que votre intention est envoyée vers le haut et demandez vraiment à l’Absolu ou à votre Soi supérieur de la créer ou de la régler pour vous. Puis laissez-la aller et sachez qu’elle est maintenant entre les mains de l’Omnipotence.

En quoi le fait d’abandonner diffère-t-il du détachement ?

Se détacher du résultat que vous avez l’intention de manifester dans votre vie est l’une des clés pour créer consciemment votre réalité. Vous pouvez choisir de vous détacher à tout moment. Et, lorsque vous le faites, vous continuez à agir pour obtenir le résultat que vous souhaitez, à la fois mentalement et physiquement. Mais avec certitude et une confiance tranquille. En revanche, l’abandon intervient au moment où vous ne vous sentez ni sûr ni confiant. L’abandon est la dernière action que vous entreprenez vers un résultat spécifique, mentalement ou physiquement. Quoi qu’il en soit, qu’il s’agisse de se détacher du résultat ou de renoncer à son désir, tous deux sont fondés sur la foi et tous deux conduisent au même sentiment de libération de l’attachement.

Faites confiance à votre intuition pour savoir quand abandonner

Votre voix intérieure vous incitera à poursuivre ou vous conseillera d’arrêter. Votre intuition vous insufflera toujours un sentiment de savoir calme, jamais de panique ou d’anxiété. Lorsque vous êtes tout simplement trop fatigué pour essayer une autre voie, envoyez simplement le tout à votre puissance supérieure. Bien sûr, vous pouvez sentir que ce que vous voulez dépasse votre pouvoir personnel dès le début, auquel cas l’envoyer vers le haut avec foi dès le début est l’action la plus appropriée à entreprendre.

Le rôle de la Toute-Puissance

Il n’est jamais trop tôt ou trop tard pour placer l’Absolu ou Dieu tout-puissant derrière chaque mot, pensée et action. C’est votre meilleur allié pour créer consciemment votre réalité. Quand vous savez que votre vrai moi est une étincelle divine de l’absolu et que votre esprit est l’esprit universel dans sa totalité… Vous savez alors que tout ce que vous pensez, l’esprit universel le pense. Tout ce que vous désirez, l’esprit universel le désire, tout ce que vous voulez, l’esprit universel le veut.

Lorsque vous abandonnez quelque chose, il ne vous reste plus rien à faire

Et quand vous vous sentez si bas ou si découragé que vous ne pouvez pas vous identifier au vrai vous ou à votre esprit supérieur, remettez-le à votre puissance supérieure, tout comme un enfant le ferait avec sa mère ou son père en toute confiance dans une relation parent-enfant saine. Lorsque vous le remettez, il n’y a plus aucune action directe à entreprendre de votre part. C’est terminé ! Vous le laissez partir et vous continuez votre vie. Toute action qui pourrait survenir sera guidée intuitivement. Ayez la foi que la puissance supérieure connaît le meilleur résultat pour vous et soyez en paix avec ce que cela peut être, y compris quelque chose de meilleur que ce que vous avez abandonné.

Lâchez prise et laissez faire Dieu

Il est préférable de savoir quand lâcher prise et de le faire que de vivre dans l’espoir en l’absence de foi. L’espoir sans la foi, c’est le doute sous un autre nom. Parfois, notre refus de s’arrêter est la chose même qui nous empêche d’obtenir ce que nous voulons. Sachez que le fait de vous en remettre à votre puissance supérieure vous ouvre au royaume des miracles. D’ailleurs, “lâcher prise et laisser faire Dieu” est parfois la seule façon de recevoir ce que vous désirez tant.

EN BREF

En résumé, il y a un grand pouvoir à savoir quand laisser tomber et à savoir comment le faire. Si vous abandonnez trop tôt vos rêves ou vos désirs, vous vous sentirez dégonflé, tandis que si vous n’abandonnez jamais (même si vous essayez encore et encore), vous vous sentirez physiquement, mentalement et spirituellement épuisé. L’alternative est d’apprendre à savoir juste quand arrêter et de voir cela comme le fait de donner tout ce que vous voulez vers le haut à votre puissance supérieure. Avoir le courage de se rendre, de laisser aller et de remettre à Dieu ou à votre Soi supérieur en sachant que vous avez fait de votre mieux, s’accompagne d’un grand sentiment de libération et de paix intérieure. N’ayez pas peur d’abandonner. C’est la dernière chose que vous puissiez faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !