La visualisation créativeAction inspirée favorise la visualisation créatrice – étape6
Action inspirée et la visualisation créatrice

Action inspirée favorise la visualisation créatrice – étape6

L’action inspirée est la dernière étape de la manifestation par la visualisation créative. Beaucoup de gens ont cependant tendance à négliger cette étape, ce qui est aussi la raison pour laquelle la création consciente est parfois rejetée par d’autres. C’est parce qu’il est jugé stupide ou naïf de croire à la manifestation par l’imagination seule, sans passer à l’action. Pourtant, agir est une étape clé pour créer la vie que vous désirez, car l’action mentale engendre l’action physique. Les actions déterminées que vous entreprenez après avoir supposé l’état de réalisation de votre souhait ne sont pas n’importe quelles actions. Ce sont des actions inspirées. Et vous pouvez utiliser les principes décrits dans cet article avec ou sans visualisation créative.

Comme à l’intérieur, donc à l’extérieur

La deuxième des 14 lois universelles – la loi de correspondance – nous dit que “ce qui est à l’intérieur est à l’extérieur”. Ceci signifie que les actions mentales que vous entreprenez intérieurement doivent être suivies d’actions physiques à l’extérieur. Si biens-sûr lorsque l’action est requise. Pensez-y de cette façon : vos circonstances actuelles, qu’elles soient souhaitées ou non, sont oui une projection de votre conscience. Mais se sont manifestées à la suite des actions que vous avez entreprises en fonction de ce que vous avez imaginé et cru jusqu’à présent.

La nécessité d’une action inspirée

La création consciente ne consiste pas à visualiser et à affirmer ce que vous désirez toute la journée… Tout en ne faisant rien dans le monde 3D pour affecter ce changement. Au contraire, la création consciente par la visualisation créative ou toute autre technique de manifestation consiste à utiliser efficacement le pouvoir de votre esprit. Et cela pour changer ce que vous supposez à propos de vous-même, des autres et de la vie. Et de sorte que les actions que vous entreprenez mentalement et physiquement, et les conditions qui s’ensuivent, changent pour correspondre à ces hypothèses.

Ce que l’action inspirée n’est PAS

L’action inspirée ne signifie pas que l’on reste assis à attendre que le penny proverbial tombe en ne faisant rien. L’action inspirée ne consiste pas non plus à courir partout dans un état frénétique en faisant tout ce que vous pouvez imaginer pour accélérer les choses… Ou à tester frénétiquement pour voir si vos nouvelles hypothèses fonctionnent. L’impatience conduit beaucoup de gens sur la mauvaise voie en prenant des mesures désespérées visant soit à forcer les conditions souhaitées à se manifester plus rapidement. Soit à tester pour voir comment les choses évoluent. Enfin, l’action inspirée ne consiste pas à parler sans fin de ce que vous imaginez. En fait, ne parlez pas de vos intentions, que ce soit verbalement ou en les partageant sur les médias sociaux.

Leçons sur l’action inspirée à partir d’une graine

Lorsque vous plantez une graine dans le sol, vous ne la déterrez pas toutes les quelques minutes pour voir si elle pousse… Et vous ne tirez pas sur les premières pousses qui apparaissent au-dessus du sol pour la presser. Ces deux actions vont déraciner la graine ou la détruire complètement. Lorsque vous plantez intentionnellement une graine dans le sol, vous avez déjà imaginé la floraison de la graine en surface. Car c’est pour cela que vous l’avez plantée en premier lieu. Ensuite, vous avez confiance et vous croyez qu’elle va pousser des profondeurs invisibles du sol pour émerger dans le monde extérieur visible. Pour autant que vous preniez les mesures nécessaires dans le monde extérieur pour qu’elle le fasse : l’arroser, la protéger des éléments, etc. Voilà donc l’essence de l’action inspirée. Et vous pouvez utiliser cette analogie pour comprendre l’action que vous devez entreprendre par comparaison.

De la même manière, lorsque vous plantez une graine mentale dans votre esprit subconscient par le biais d’une visualisation créative. Vous avez déjà imaginé les conditions dont vous voulez faire l’expérience. Et vous croyez alors que ces conditions se matérialiseront dans votre monde physique extérieur. Pour autant que vous preniez les mesures inspirées pour qu’elles le fassent tout en protégeant votre graine mentale des pensées indésirables et du doute. Examinons maintenant l’action inspirée plus en détail.

L’action inspirée

L’action inspirée est ce qui suit naturellement ce que vous imaginez être vrai par le biais de la visualisation créative. En imaginant des conditions spécifiques telles que vous souhaitez qu’elles soient au moment présent… Vous verrez apparaitre des opportunités qui n’existaient pas auparavant. Vous n’avez pas à vous préoccuper de la manière dont ces opportunités vont se présenter. Et parfois elles se présenteront d’elles-mêmes comme par magie. Tout ce que vous avez à faire, c’est de prendre les mesures inspirées qui se présentent naturellement. De la même manière, en changeant ce que vous supposez être vrai à propos de vous-même, des autres et de la vie. Vous vous retrouverez naturellement à prendre les mesures qui correspondent à ces nouvelles hypothèses. Plutôt que de continuer à agir selon vos anciennes hypothèses.

L’action inspirée est naturelle

La meilleure façon de décrire l’action inspirée est de dire qu’elle semble naturelle. Parce qu’elle suit naturellement votre visualisation lorsque vous assumez le nouvel état de votre désir réalisé. En d’autres termes, plus vous croyez à ce que vous imaginez, plus les actions qui suivent vous sembleront naturelles. Restez calme et soyez délibéré et intelligent dans l’action inspirée que vous entreprenez. Tout en sachant que ce que vous faites, vous mène vers le résultat escompté.

Il s’agit d’agir consciemment vers l’intérieur, par le biais de votre imagination mentale. Afin que les actions extérieures qui s’ensuivent aient un but précis. Et vous mènent vers la vie que vous souhaitez vivre. Si vous vous surprenez à vouloir faire une certaine action très rapidement sans trop réfléchir à la raison… Alors, il y a de fortes chances que cette action ne soit pas inspirée et qu’elle n’ait pas de but. Il est plus que probable que vous ayez simplement envie de la faire avant que votre intuition ne vous guide autrement. Ralentissez et écoutez votre intuition. Vous gagnez toujours le pouvoir de ces actions non désirées auxquelles vous ne cédez pas.

Prendre, arrêter et ne pas avoir besoin d’agir

En fonction des conditions que vous souhaitez changer, vous pouvez être inspiré à entreprendre une nouvelle action continue dans une certaine direction. Ou à arrêter complètement vos actions passées si elles ne sont pas en alignement avec votre nouvel état. Cette dernière option étant parfois la plus difficile des deux. Et il y a bien sûr ces changements qui ne nécessitent parfois aucune action physique directe pour se matérialiser. Car ils se produisent automatiquement. Examinons maintenant chaque type d’action inspirée à l’aide de quelques exemples, comme indiqué ci-dessous.

Exemple d’une nouvelle action inspirée

Si vous souhaitez atteindre un corps mince et sain, vous pouvez trouver des opportunités qui se présentent d’elles-mêmes. Et cela en apprenant un nouveau mode d’alimentation sain qui convient le mieux à vos goûts et à votre style de vie. Ou vous pouvez rencontrer quelqu’un de tout à fait inattendu qui est un entraineur et vous offre ses services, etc. De même, plus vous vous imaginez avoir et profiter de votre corps dans la forme et la santé parfaites que vous désirez. Alors, plus vos anciennes habitudes alimentaires et physiques disparaitront naturellement.

Quand l’action inspirée signifie l’arrêt de l’action par l’exemple

“La folie peut être définie comme le fait de faire la même chose encore et encore en s’attendant à un résultat différent”… Une définition de la folie souvent attribuée à Albert Einstein, bien qu’à tort. Si, par exemple, vous voulez manifester quelqu’un de spécifique ou des actions plus positives de la part de quelqu’un… Alors, il devrait être évident que vos croyances sur les relations et les actions que vous avez prises en raison de ces croyances n’ont pas donné les résultats que vous souhaitez. Si vous avez une croyance négative selon laquelle “les relations sont difficiles” ou “la personne que je désire ne me désire jamais longtemps”, alors vous avez peut-être surcompensé dans vos relations en envoyant un nombre incalculable de messages avec peu ou pas de réciprocité par exemple.

Maintenant, en adoptant une nouvelle croyance positive selon laquelle “les relations sont joyeuses et faciles pour moi”. Et “toute personne que je désire me désire en retour et me couvre de toute l’attention que je pourrais désirer”. Alors, vous arrêtez naturellement ces actions précédentes. Cependant, il est souvent plus difficile de ne rien faire que de faire quelque chose lorsque vous avez longtemps fait cette dernière. Arrêter une action est une action inspirée en soi. Néanmoins, si vous adoptez l’état de vos nouvelles croyances. Il ne vous reste plus qu’à vivre et à agir à partir de cet état, et les messages que vous envoyiez auparavant commenceront à vous parvenir.

Ne nécessitant pas d’action directe par exemple

Certains changements ne nécessitent pas d’action directe inspirée au-delà des actions mentales que vous entreprenez. C’est souvent le cas lorsqu’il s’agit de se guérir soi-même et de guérir les autres par l’esprit. Si vous supposez et imaginez l’état, par exemple, d’une maladie ayant été guérie et que vous ou une autre personne vivez en parfaite santé. Il n’y a souvent aucune action directe à entreprendre pour que la guérison se matérialise.

Un autre exemple est d’imaginer un changement dans votre apparence physique, comme devenir plus grand – là encore, vous n’avez rien d’autre à faire que d’imaginer et de laisser votre corps devenir plus grand naturellement. La raison pour laquelle aucune action n’est nécessaire dans ces deux exemples est que l’action inspirée est déjà exécutée automatiquement par le corps grâce à vos instructions mentales et à la connexion corps-esprit.

L’action mentale engendre l’action physique

En général, l’action mentale est donc toujours suivie d’une action physique inspirée de l’une des trois manières suivantes. La première est l’action métaphysique par le biais des opportunités du monde extérieur qui se présentent suite à vos actions mentale, mais sans votre participation directe. En d’autres termes, le monde extérieur se réorganise pour correspondre à vos nouvelles hypothèses sans que vous ne vous préoccupiez de savoir comment. La deuxième est l’action physique inspirée de votre part. C’est-à-dire les actions physiques que vous entreprenez lorsque vous agissez délibérément sur les opportunités qui se présentent suite au changement de vos hypothèses. Ou bien l’alternative qui consiste à arrêter d’entreprendre une action spécifique. Et la troisième est l’action automatique ; par exemple, l’action inspirée que le corps entreprend lorsqu’il suit inconsciemment vos instructions mentales.

L’action engendre l’action. Et plus précisément, l’action inspirée dans votre monde intérieur par la visualisation créative. Ou d’autres techniques de manifestation engendre une action inspirée dans le monde physique extérieur.

EN BREF

En résumé, la sixième étape, souvent négligée, du processus de création consciente par la visualisation créative. Ou toute autre technique de manifestation, consiste à prendre des mesures inspirées. C’est-à-dire, le plus souvent, à prendre les mesures qui découlent naturellement des nouvelles opportunités qui se présentent. Vous pouvez également être inspiré à arrêter de faire certaines actions lorsque ce sont vos actions précédentes qui empêchaient votre désir de se réaliser à cause de vos croyances négatives sous-jacentes… Il s’agit là aussi d’une action inspirée.

Ou encore, vous pouvez constater que l’action mentale donne lieu à une action physique automatique. Et qui peut être considérée comme l’action inspirée du corps dans le cas de la guérison par exemple. En bref, la visualisation créative pour la manifestation commence toujours par une action sur le plan mental et est suivie d’une forme d’action sur le plan physique. La clé est que l’action inspirée que vous entreprenez soit naturelle, non forcée, et que chaque action ait un but. Ralentissez et, comme toujours, votre intuition est votre meilleure alliée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !